Revenir à Spécialités Chirurgicales

Viscérale

La Maquette

L’internat de chirurgie viscérale comporte 2 grandes étapes

  • la validation d’un DES de chirurgie générale
  • la validation d’un DESC de chirurgie viscérale

Cette maquette est nationale et la ville de Lille suit donc cette règle.

Le DES de chirurgie générale

Il correspond à une maquette commune à différentes spécialités chirurgicales dont la chirurgie viscérale.

  • L’inscription au DES se fait en fin de 4ème semestre
  • 7 cours obligatoires de pathologies générales et d’urgence doivent être validés au cours de l’internat
  • la validation théorique consiste en un oral d’urgence, un oral d’anatomie et un exposé du compte rendu de son activité opératoire au cours du cursus
  • pour la validation pratique, l’interne doit effectuer au cours de ses 10 semestres au moins un semestre de chirurgie osseuse et un semestre de chirurgie viscérale

Le DESC de chirurgie viscérale

Il correspond à la maquette spécifique de la spécialité

  • L’inscription a lieu en fin de 5ème semestre en fonction du nombre de postes disponibles alloués par la DRASS dans la spécialité chaque année
  • 4 séminaires nationaux et des cours obligatoires interrégionaux doivent être validés aux cours du cursus
  • la validation théorique est jugée lors d’un examen oral sur la publication d’un article médical et l’exposé des interventions effectuées au cours de l’internat.
  • pour la validation pratique l’interne doit effectuer 6 semestres de chirurgie viscérale validant le DESC dans au moins 2 services différents au cours de ses 10 semestres.

FORMATION MEDICALE CONTINUE LILLOISE

Pour ce qui est de la partie théorique, en plus des cours de DES et DESC la formation Lilloise est complétée par :

  • un symposium des internes, une fois par mois

un interne de chaque service du CHR présente pendant 15 minutes un dossier clinique suivi d’un topo sur le sujet choisi

  • des visioconférences interrégionales

2 fois par an les 4 villes régionales (Lille, Rouen, Caen, Amiens ) proposent des dossiers cliniques avec discussion autour d’un thème

  • Les journées de cancérologie lilloise qui ont lieu une fois par an

–    Les réunions de l’association des internes et des chefs de clinique de chirurgie viscérale « VISCERALILLE »

Gérée par les internes cette association organise 5 à 6 fois par an un cours donné par un PH sur des thèmes variés

Pour la partie pratique, 2 fois par an lorsque l’on est en stage au CHU, une journée d’entrainement sur des cochons est organisée pour les internes .

De plus dans les 3 années à venir, Lille va disposer d’un simulateur de coelioscopie mis à disposition des internes.

LES DU/DIU  en viscéral

Ils ne sont pas obligatoires mais peuvent effectivement compléter notre formation qui parfois peut sembler un peu superficielle.

Il y en a dans toute la France, beaucoup à Paris évidemment, ce qui est très pratique pour nous Lillois puisque très facile d’accès par le TGV (1h seulement)

A Lille la liste des DU est disponible sur le site de la fac

LES STAGES A LILLE

CHRU

Lille a la chance d’être un grand CHR et dispose donc de 3 services de chirurgie digestive dont chacun présente une spécificité

Pr Triboulet Oesophage et chirurgie générale
Pr Pruvot Transplantation, MICI , procto
Pr Pattou Chirurgie endocrinienne (pancréas, surrénales, thyroïdes et obèses)

Hôpitaux périphériques

Lille présente un grand nombre de site de stage en périphérie. Malheureusement ces stages ne sont, pour la majorité d’entre eux, pas de grande qualité et c’est bien le défaut principal de la formation Lilloise.

Voici la liste des hôpitaux périphériques proposant des stages de chirurgie viscérale et les caractéristiques des plus intéressants

  • Armentières
  • Arras
  • Boulogne sur mer
  • Calais
  • COL (Intéressant car beaucoup de cancéro mais souvent pris par des gynéco)
  • Douai
  • Dunkerque
  • Henin-Beaumont (Très formateur, 1 seul poste donc pris par les très vieux internes)
  • Saint Vincent de Paul
  • Saint Philibert (bonne presse)
  • Roubaix (Formateur pour les jeunes internes)
  • Seclin
  • Tourcoing
  • Valenciennes

GARDES

  • En périphérie

Les gardes sont souvent des gardes de chirurgie générale où l’interne doit gérer depuis la traumato  jusqu’à  la viscéral en passant par la chir enfant et l’uro.

Vous êtes souvent le seul interne de chir et le chef est d’astreinte donc pas sur place.

C’est un peu stressant , souvent l’on dort très peu surtout quand on est jeune interne mais c’est très formateur car l’on est obligé de se débrouiller tout seul et donc de REFLECHIR !

A noter que dans certain periph les gardes sont medico-chir , il faut donc aussi savoir faire du médical et c’est de moins en moins facile quand on avance dans l’internat .

En général en périph le nombre de garde oscille entre 3 et 6 par mois selon le nombre d’interne sur les listes

  • AU CHRU

Les gardes sont beaucoup moins stressantes contrairement à ceux que l’on pourrait croire

L’organisation est telle qu’il y a 4 internes de chir sur place en permanence avec un chef de viscéral et un chef d’orthopédie de garde toute la nuit sur place

On est donc très bien encadré, c’est plus rassurant

Bien entendu on ne s’ennuie pas avec des nuits parfois très courtes mais le nombre d’interne au CHU est suffisamment important pour que l’on n’est que 2 ou 3 gardes par mois pas plus.