↑ Revenir à Spécialités Médicales

Anatomie & cytologie pathologiques

Nombre de postes : 3 ou 4 selon les années

Maquette officielle : (cf site de l’AFIAP)

La formation pratique comprend 7 semestres en anatomie pathologique et 3 semestres obligatoirement dans des services agréés pour d’autres DES. En pratique, ces trois semestres sont effectués soit dans des services cliniques (donc plutôt en début d’internat), soit dans des services de radiologie ou de médecine nucléaire. Certains optent pour un semestre hors filière en biologie médicale, le plus souvent en hématologie (cytologie hématologique). La participation aux gardes d’urgences médicales est sollicitée de façon variable selon les régions et selon les hôpitaux, elle est soit obligatoire en début d’internat (selon une ancienneté dépendant des centres hospitaliers, le plus souvent pendant les 4 premiers semestres), soit facultative.

Maquette « Lilloise » :

  • 5 stages en Anapath au CHRU: 1 passage obligatoire de 3 mois dans chaque secteur spécialisé

  • 2 stages Anapath en périphérie : Lens, Valenciennes, Saint Vincent (Lille), Centre Oscar Lambret (Lille), ou Inter-CHU

  • 3 stages obligatoires “hors anapath” : 1 quasi indispensable en Biologie Moléculaire sur acceptation d’un “stage hors filière”, 1 très conseillé en stage clinique, 1 au choix (généralement : hémato bio, cytogénétique, médecine légale, ou encore de la clinique ..)

Terrains de stage :

  • CHRU (9 internes)

Le passage dans les différents secteurs est conditionné par l’ancienneté, mais nous nous arrangeons toujours pour que tout le monde soit à peu près satisfait.

    • Hématologie – Thorax – Néphro

    • Digestif – Endocrino

    • Gynéco -Dermato

    • Foetopathologie

    • Neuropathologie

    • Uro – ORL – Tissus mous

Répartition chaque semaine entre internes des postes de Macroscopie, Réception des prélèvements frais, autopsies, extempo …

  • CH Valenciennes : 1 interne
  • CH Saint Vincent : 1interne
  • Centre Oscar Lambret : 2 internes, stage orienté gynéco / tissu mou donc plutôt pour les internes ayant déjà fait de l’anapath.
  • CH Lens : 1 interne
  • CHRU Oncologie moléculaire : 2 internes sur demande hors filière

Que faire en premier semestre ?

3 options : CHU / périph / faire de la clinique

C.H.U.

Avantages :

  • Travailler à Lille semble plus facile pour les internes débarquant d’autres régions

  • beaucoup d’internes, coaching par les plus vieux

  • On fait connaissance plus vite avec les patrons, d’où un accès rapide pour ceux qui le souhaitent, aux travaux de recherche

  • Autopsies

Inconvénients :

  • démarrer par des secteurs spécialisés directement, et souvent la foetopath ou neuropath pour les plus jeunes

  • les chefs sont moins disponibles qu’en periph notamment pour la formation à la macroscopie

  • un peu dur pour les plus jeunes de gérer extempo, réception, …

  • stage pas forcément disponible selon classement dans la promo

PERIPHERIE

Avantages :

  • vision + globale de la spécialité

  • ambiance beaucoup plus détendue 

  • CHG à taille humaine où on rencontre plus facilement les cointernes des autres spé

Inconvénients :

  • Trajet (même si tous les hôpitaux restent très accessibles – entre 20 et 45 min de voiture ou transport en commun pour la quasi-totalité des périphs)

  • Gardes souvent plus nombreuses qu’au CHU (une vingtaine sur un semestre)

  • Pas ou peu d’enseignement théorique

  • seul interne en stage donc un peu déprimant parfois

Organisation de l’enseignement :

  • Cours de DES tous les lundis après midi (3h), le planning complet tourne sur 4 ans, 

  • Au CHU

    • Symposium selon les secteurs (endocrino etc.)

    • RCP oncologie

    • séances de lames les lundis où il n’y a pas cours (1h), présentations de cas intéressants par les internes.

  • Congrès: Carrefour pathologie au mois de novembre avec présentations aux clubs par 5/6 internes, Assises de Pathologie en Mai : présentations aux clubs, Congrès de Biopathologie en Juin à Paris

Recherche:

MASTER 1 très conseillé ! Pour suivre l’UE Techniques en cyto et histopathologie

MASTER 2 difficile à se faire financer, bourse année recherche sur dossier

Possibilité en post internat : DIFFICILE !!!

– 4 postes d’AHU au CHRU

– pas de poste de PH au CHU sur le court ou long  terme pour le moment

– possibilités d’être assistant partagé avec une périph

– places disponibles dans le privé pour l’instant

Gardes :

Dans les CHG : urgences médicales, traumato ou parfois pédiatriques selon hôpital jusqu’au 4ème semestre inclus

Au CHU : Gardes aux urgences médicales de l’Hôpital B (3 ou 4/semestre) jusqu’au 4ème semestre inclus

DESC possibles : ( attention les DESC vont probablement être supprimés à l’avenir )

  • Foetopathologie

  • Neuropathologie

  • Medecine Légale

  • dermatopathologie

L’ANAPATH à LILLE

Points forts :

  • Formation GLOBALE, peut être le point fort par rapport à d’autres villes
  • au CHU nombreux professeurs référents dans leur domaine : hémato, endoc, uro, foetopath, neuro …
  • Très bon niveaux des CHG de périph
  • Ambiance Générale entre les internes (soirées, resto, …)
  • Laboratoire de pointe au CHR avec plateau de biologie moléculaire, de cytogénétique

Points faibles :

  • Avenir bouché comme les autres spés sur Lille

  • Accès difficile à la recherche (MASTER 2 notamment)